Cuisine Dans la marge

Faire ses courses en vrac ! Les magasins Day by Day

27 décembre 2016
acheter en vrac

Après avoir beaucoup entendu et lu sur le mode de vie zéro déchet, j’ai décidé de tester les courses en vrac ! Même si je ne vois pas encore arrêter totalement les aliments emballés, j’aime bien l’idée d’acheter des produits sans emballage superflu. Cela permet de réduire les déchets tout en dépensant moins d’argent pour du packaging qui nuit à notre santé ainsi qu’à celle de la planète.

J’avais déjà acheté quelques sacs en coton légers pour acheter des fruits, légumes et céréales au magasin bio du quartier, mais je ne savais pas comment aller plus loin. Jusqu’à ce qu’une de mes amies me parle des magasins de vrac Day by Day que j’ai voulu tester de suite !

Je me suis donc dirigée vers le 15ème arrondissement de Paris (1 rue du général Beuret) en bus, avec mon fidèle caddy comme compagnon. Dès que j’ai vu le magasin, j’ai su que cela allait me plaire : c’est coloré, bien éclairé et mignon comme tout. La propriétaire du magasin m’a accueillie avec un beau sourire lorsque j’ai franchi la porte, et son mari m’a expliqué le fonctionnement du Day by Day avec enthousiasme pendant que je faisais un tour des lieux.

day-by-day

L’idée est simple : on paie la nourriture qu’on achète et pas un centime pour l’emballage. On remplit ses propres contenants ou on emprunte ceux qui sont mis à disposition. Les clients font don au magasin de leurs bocaux en verre au lieu de les jeter dans le bac de recyclage.

Les propriétaires du Day by Day lavent les bocaux et enlèvent leurs étiquettes avant de les stocker dans les rayons. Pour faire la tare, ils pèsent les bocaux et y inscrivent au marker leur poids afin de le soustraire une fois que ceux-ci auront été remplis de pâtes, olives ou farine.

J’avais déjà fait des courses sans emballages dans des magasins bios ou classiques, mais je n’avais jamais vu une telle variété dans le vrac auparavant !

  • Des épices : sels et poivres en tous genres, du paprika, du thym, du gomasio…
  • Des pâtes sèches multicolores, sans gluten, complètes…
  • Du riz basmati, arborio, multi-graines
  • Des graines et fruits à coques : noix de cajou, pistaches, quinoa, graines de sésame et de pavot…
  • Des légumineuses : pois chiches, haricots rouges, lentilles
  • Thés et cafés
  • Des farines de blé blanchies, non-blanchies, farine de riz, farine de maïs, farine sans gluten
  • Du sucre blanc, roux, complet, de coco…
  • Des chocolats, bonbons et cacao en poudre
  • Du vinaigre, du miel, des olives, des dattes, des fruits séchés, des tomates séchées, des œufs frais…
  • Des produits d’entretien : liquide vaisselle, du savon ménager, du vinaigre blanc, du bicarbonate
  • Des produits de beauté : brosses à dents en bois, du savon à la coupe, du savon liquide, des lingettes démaquillantes lavables…

En somme, on y trouve à peu près tout ce qu’on voudrait en faisant ses courses du quotidien !

Voici ce que j’ai acheté à ma dernière visite, pour vous donner une idée des prix :

  • 418g de farine d’épeautre pour 3€30 (7€90/kilo)
  • 522g de miel d’acacia français pour 10€43 (19€99/kilo)
  • 490g de pois chiches secs pour 1€67 (3€40/kilo)
  • 58g de tomates séchées pour 78 centimes (13€50/kilo)
  • 102g de grains de tournesol pour 50 centimes (4€90/kilo)
  • 86g de baies de poivre noir pour 4€77 (55€50/kilo)
  • 138g de cacao en poudre maigre pour 2€47 (17€90/kilo)
  • 16g de gomasio pour 1€28 (80€/kilo)
  • 1,57kg de riz basmati pour 8€95 (5€70/kilo)
  • 638g de riz Arborio italien pour 2€23 (3€50/kilo)
  • 318g de graines de café fraîchement moulues pour 2€70 (8€50/kilo)
  • 140g de savon gras à la rose pour 4€13 (29€50/kilo)
  • 1 flacon vide pour liquide vaisselle : 1€10
  • 510g de liquide vaisselle pour 1€89 (3€70/kilo)

Cela fait 46€20 en tout. A part le miel et le gomasio que j’ai déjà vus à des prix plus bas, c’est globalement bien moins cher que les produits emballés que j’ai l’habitude d’acheter.

courses en vrac

J’apprécie vraiment le fait que ce magasin me permette non seulement d’acheter moins d’emballages, mais aussi de réutiliser ceux que j’ai déjà. Je garde désormais tous les bocaux en verre que je vide, que ce soit des pots d’olives, de confitures ou même des flacons d’épices. Je les remplis moi-même au magasin ou bien j’en fais don pour que d’autres puissent tester le vrac. Au Day by Day du 15ème, ils acceptent aussi les cartons pour les œufs !

Le magasin et les produits mis à part, on sent une certaine ambiance dans ce magasin de vrac. Les propriétaires sont serviables et heureux de voir de nouvelles personnes tester leurs produits. Je suis fière d’encourager leur initiative qui donne de l’espoir pour un avenir basé sur des modes de consommation plus responsables.

Pour moi, le seul bémol est que ce magasin ne se trouve pas à côté de chez moi. Mais pour compenser le petit trajet que je dois effectuer pour m’y rendre, je fais le plein d’ingrédients basiques pour ne pas devoir y retourner tous les quatre matins. Cela fait du bien de se sentir acteur du changement !

Vous aimerez peut-être

2 Commentaires

  • Répondre lesjeudisculinaires 11 janvier 2017 at 22 h 44 min

    Joli concept, il faudra qu’on aille faire un tour dans ce temps du zéro déchet :D

    • Répondre Nathalie 12 janvier 2017 at 10 h 00 min

      Vous pouvez commencer à garder de côté tous vos bocaux en verre dès maintenant, comme ça vous aurez un joli stock à donner en magasin !

    Laisser une réponse