Dans la marge

Souvenirs alimentaires : les céréales Raisin Wheats

19 juin 2017
raisin wheats

Pendant mon enfance en Angleterre, j’ai passé des années à manger exactement la même chose au petit déjeuner : des céréales Raisin Wheats. C’étaient de petites poches de blé croquantes fourrées aux raisins secs et qui prenaient une texture moelleuse une fois mélangées à du lait. Je ne sais pas du tout comment on a réussi à me faire manger des raisins secs car je faisais beaucoup la fine bouche à cette époque… Mais bizarrement, je les adorais et j’en ai mangé quotidiennement pendant une bonne partie de mon enfance !

Ce qui me plaisait le plus avec ce petit-déjeuner, c’était de pouvoir jouer à un jeu que j’ai inventé et qui n’amusait que moi. Avec un peu d’efforts et de concentration, j’arrivais à cacher les céréales au fond de mon bol, jusqu’à ce qu’on ne les voie plus sous la surface du lait. L’objectif ? Essayer de faire croire à qui passerait par là que je buvais juste du lait pour mon petit déj. Non seulement on n’a jamais cru à mon petit manège, mais en plus cela m’arrivait de m’énerver sur mon bol de céréales lorsque je voyais l’ombre d’un Raisin Wheat qui se cachait trop près de la surface du lait. Plus d’une fois, je me suis résignée à en avaler quelques bouchées afin de ressayer de duper un membre de ma famille (qui jouait toujours le jeu) en ajoutant plus de lait à mon bol.

Aujourd’hui, je mange toujours des céréales Raisin Wheats dès que je retourne au Royaume-Uni pour les vacances. Elles ont (heureusement) encore le même goût : moelleuses à souhait, pas trop sucrées, bien nourrissantes et même assez rafraîchissantes grâce au lait frais. Mes deux frères en prennent souvent un bol pour m’accompagner dans cette quête des goûts de l’enfance. (Ou peut-être juste parce qu’ils ont faim aussi, à voir.) Cela me fait toujours plaisir qu’ils le fassent, mais je ne peux m’empêcher de jeter un coup d’œil inquiet dans la boite de céréales pour m’assurer qu’il en restera suffisamment pour mon petit-déjeuner du lendemain. (Elle ne perd pas le Nord, celle-là.)

A chaque fois qu’on achète un paquet de Raisin Wheats, mon frère Marc nous rappelle (encore et toujours) que le « vrai » nom de ces céréales, c’est Raisin Splitz (avec un z, attention). C’était effectivement le premier nom donné à ces céréales par Kelloggs à l’époque, mais ils ont changé le nom de la marque on ne sait quand et rien ne va plus depuis. Il y a quelques années, mon frère et moi avons décidé d’accepter que nous ne serons jamais d’accord sur ce sujet… Mais la problématique est néanmoins soulevée à chaque fois que la boite violette fait une apparition sur la table du petit-déjeuner.

Crédit photo : http://bit.ly/2ryQ56i

Vous aimerez peut-être

Aucun commentaire

Laisser une réponse